HORSE ARC JAK


 



Une prestation de tir à l’arc alliée à nos cours de voltige voit le jour au club !
ouvert à tous cavaliers ou non dès 5 ans .
En découverte, loisir ou compétition. En spectacle équestre
Avec Suelle et Magalie Catteau toutes deux diplômées d'état
Horses Arc : Tarifs à la carte ou au forfait  voir TARIFS

L’archerie équestre est la réunion de deux disciplines sportives traditionnelles : l’équitation et le tir à l’arc.
La combinaison de ces deux sports provient de traditions asiatiques.

L’objectif est de tirer dans un temps déterminé, des flèches en mouvement dans une ou plusieurs cibles en ligne droite
ou sur un parcours de chasse vallonné, sur une piste encadrée.

L’esthétisme du geste et la difficulté d’allier vitesse et précision en font tout le charme. La symbolique de l’arc et du cheval conjuguée, est très forte.

Le tir à l’arc à cheval consiste à tirer à l’arc en étant en mouvement monté sur un cheval au galop.

Dans un premier temps, maîtriser le tir sur cible à pied et habituer le cheval aux bruits des arcs et flèches.
Le cavalier doit également maîtriser sa monture sans les mains.

Pour qu’en fin de séance, les cavaliers se déplacent sur leur monture et atteignent la ou les cibles sur le parcours.
N'ayez crainte nous élovuerons à l'allure voulue par chacun !


Comment l’activité peut-elle évoluée ?
Pour débuter, les cavaliers utilisent des arcs avec des flèches "FLU FLU" dans le manège ou carrière.
Le cavalier peut choisir de se déplacer au pas, au trop ou au galop.
Ensuite, pour les confirmés, sont tirées des flèches d’initiation sur des cibles, toujours en espace délimité.
Enfin, pratiquer le tir à l’arc à cheval sur un parcours sécurisé pleine nature.


Le tir à l’arc à cheval permet de développer :
- Le calme et la concentration
- L’équilibre
- La souplesse
- La vitesse
- La précision

Voir plus sur >

Explication des bases en termes de position et de rechargement à pied. Exercices à pied.
Détente des cavaliers et chevaux, apprentissage de la position du tir à cheval (pour cavaliers à partir du galops 2)

L’archerie équestre est la réunion de deux disciplines
sportives traditionnelles :l’équitation et le tir à l’arc.
La combinaison de ces deux sports provient de traditions
asiatiques vieilles de plus de 4 000 ans.
Niveau minimum : A l'aise aux 3 allures, équivalence Galop 3

Basé sur les plus anciennes techniques guerrières de l'époque féodale japonaise, il s'agit d'une pratique de méthodes de combat utilisée par les Samouraïs. Si l'objectif de cette discipline n'est plus aujourd'hui de faire la guerre, elle reste toujours un art martial,
ainsi qu'une discipline équestre à part entière.
Ce type de tir à l'arc, considéré en Europe comme "féodal" et non noble, était au Japon, le domaine des aristocrates
et de certains corps spéciaux de cavalerie.
Pour aller aux combats, les chevaux étaient protégés d'une armure en cuir avec des plaques de métal sur le chanfrein.
Le cavalier dirigeait son cheval uniquement avec ses jambes et son poids du corps, les rênes du cheval étaient accrochées sur l'armure
de façon à libérer les mains du tireur.
Aujourd'hui cette technique est encore utilisée.

Quelle que soit votre pratique nous prendrons le sujet où il en est. Nous travaillerons la pratique à pied, la sécurité ainsi que la pratique à cheval,
avec comme objectif une prise en compte de la discipline dans son entier.
Il faut tout d'abord créer une approche globale pour ensuite aller affiner les choses point par point.
Ce stage sera donc avant tout initiatique.
Le matériel d'archerie sera prêté. (Un arc et trois flèches avec le carquois).

 

----------

D'après un texte d'Eric Wodon

Débuter en archerie équestre
Le tir à l'arc à cheval est une discipline peu coûteuse : votre cheval ou celui de votre club, un arc et des flèches (environ 150 euros)
et quelques ballots de paille ou vieux coussins comme cibles.
Cette activité peut se pratiquer aussi bien individuellement qu'en compagnie.
Libre à chacun de se limiter à une pratique ludique ou de participer à des rencontres.Le matériel- Un arc d'une puissance comprise entre 15 et 25 livres-
Des flèches avec un fût très rigide- Une cible de minimum 80cm sur 80cm- Un filet (pas indispensable mais vous évitera des recherches interminables de flèches,
à moins que vous ne puissez tirer vers un talus)

Le cheval
Tous les types de chevaux conviennent, l'important c'est la qualité de leur galop, chose qui dépend essentiellement de votre travail.
Un bon cheval d'archerie équestre doit être capable de galoper rênes longues en équilibre dans un galop régulier.

Sécurité
- Tirer à l'ordre de tir et en même temps que tous les autres archers.
- Aller chercher les flèches au signal donné par le responsable (qui s'est assuré que tous les archers ont cessé le tir).
- Il est interdit de bander l'arc en direction d'une personne, ceci même sans flèche.
- Les accompagnants doivent rester derrière la ligne de tir.
- Retirer les flèches de la cible archer par archer et avec précaution.
- Boissons alcoolisées interdites avant et pendant la séance de tir.

L'entraînement
Le candidat "cavarcher" doit développer parallèlement ses compétences équestres et sa maîtrise du tir à l'arc au sol.

- A pied :
La partie de préparation à pied peut être partagée de façon conviviale avec des non-cavaliers : adultes et enfants, amis ou membres de la famille.
Tirer à cheval ne peut se faire qu'en tir instinctif : on ne vise pas en alignant la flèche et la cible, on regarde simplement l'endroit ou doit aller la flèche.
Les débutants ont avantage à placer la cible proche d'eux. Lorsqu'ils atteignent le centre fréquemment, celle-ci peut être reculée de 50 cm à 1 mètre.
Il est possible de tirer à l'arc à cheval en utilisant les techniques d'encochage de tir à l'arc à pied traditionnel, mais les techniques spécifiques à l'archeries équestre,
de guerre et chasse (techniques mongole, turque…) ou de sport (technique hongroise) sont bien plus adaptées.
Ces techniques d'encochage particulières sont difficilement assimilables seul. Il est donc préférable d'aller suivre une initiation de quelques heures pour avoir les bonnes bases. (Encocher = mettre la corde de l'arc dans la coche de la flèche). Avant de tirer à cheval, il faut maîtriser le tir et l'encochage au sol.

- A cheval :
Le "cavarcher" doit être à l'aise aux 3 allures et pouvoir lâcher ses rênes sans stresser, car il aura besoin de ses mains pour tirer.
Il lui faut une bonne indépendance des aides : il doit pouvoir manipuler arcs et flèches sans perturber l'allure de son cheval par des indications "parasites"
Le cheval sera très progressivement désensibilisé aux bruits et mouvements du tir : tirer à pied à coté de lui, ensuite tirer à cheval au pas avec un piéton à sa tête, puis au trot, etc.
Au moindre stress, reprendre au pas.

Le but est de galoper en équilibre et en cadence sur une ligne de 90 mètres.
Attention a bien gérer les phases d'entraînement pour éviter que votre cheval après quelques passages ne se précipite sur la ligne.Une fois à cheval, vous constaterez que votre maîtrise au sol n'est qu'une étape et qu'il vous faudra encore du temps pour tirer au galop en toute décontraction.

Lorsque vous aurez atteint cette maîtrise il vous arrivera de temps en temps d'être en parfaite symbiose avec votre cheval et d'avoir cette sensation
formidable que votre cheval "pousse" avec vous la flèche vers la cible.